DU POIDS DES TRADITIONS

Nazareth, nous avait-on dit, est la ville la plus arabe d’Israël, avec plus de soixante pour cent de musulmans et le souk est naturellement un des lieux incontournables de cette ville, aussi avons-nous pris soin de ne pas y aller un vendredi craignant que les boutiques ne soient fermées, ni non plus un samedi, ne sachant pas si, comme le dimanche en France, le jour de Shabbat était le jour de congé institutionnel dans un état où la religion dominante reste le judaïsme !

Quelle ne fut pas notre surprise de trouver une ville quasi déserte ! Nous avions oublié simplement que Nazareth est aussi le berceau du christianisme et que, partant de là, la ville vit au rythme de la chrétienté… Nous étions dimanche !

Dieux (oui, au pluriel !) qu’il faut être instruit en matière de religions pour s’y retrouver dans ce pays !

Après la visite de quelques unes des églises qui pullulent et accueillent même le dimanche, touristes et fidèles, (tout en même temps d’ailleurs !) c’est donc dans un souk désert que nous avons trainé notre dépit. Des chats comme partout, quelques enfants qui ramassaient bouteilles et cannettes dans les ordures sans doute avec l’espoir d’en tirer quelque argent de poche, un vieil Arabe ravi de nous parler en français nous explique qu’il a étudié chez les frères … Israël nous apparait chaque jour un peu plus mystérieux et hétéroclite.

Parvenus au point le plus haut de la ville et renonçant à faire le moindre cliché ce jour là, nous avions rebroussé chemin quand, au détour d’une ruelle nous sommes tombés sur un de ces cafés arabes typiques où une assemblée exclusivement composée d’hommes joue aux cartes en buvant du café. Après un bref instant d’hésitation, je décidai d’entrer malgré ma jupe trop courte et ma féminité affichée, mais personne ne semblait y prêter attention, pas plus qu’aux appareils photos que nous avons posé sur la table bien en évidence avant de commencer à les utiliser… C’était un de ces endroits sans âge comme on en rencontre un peu partout où il existe une communauté arabe, un de ces lieux où la femme européenne est acceptée tandis qu’une musulmane ne serait peut-être pas tolérée.

Quelques photos => LE MAITRE DU JEU

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s